Qui est-ce qui offre de l’AIDE en OR…thopédagogie ?

Vous vous demandez qui fait partie de cette belle équipe aux valeurs humaines, à l’immense ouverture d’esprit et au désir d’aider autrui ? 

Tout simplement, des personnes en or autant dans le savoir, que dans leur savoir-être et savoir-faire ! Des personnes qui sont diplômées, formées, expérimentées, passionnées, remplies de générosité et de créativité.

Nous considérons que chaque apprenant est une personne en plein développement, avec des capacités propres à lui-même lui permettant de progresser. Nous souhaitons l’aider à développer son plein potentiel. Pour ce faire, nous le prenons dans toute sa globalité et faisons en sorte qu’il bénéficie de la bonne ressource. En ce sens, l’approche systémique est appliquée ; nous travaillons en équipe ! Si les besoins identifiés résistent malgré l’intervention orthopédagogique et la communication avec d’autres intervenants (enseignants par exemple), nous faisons une transition avec un professionnel partenaire choisi pour son professionnalisme et ses compétences. Nous avons la confiance que votre enfant continuera d’être bien accompagné (orthophonie, orthoptie, psychologie).

Avec AIDEOR, chaque orthopédagogue à son domaine d’expertise, selon les formations suivies en développement professionnel, permettant une rééducation précise et évitant les listes d’attentes ; que ce soit pour accompagner un élève qui a des difficultés en langage écrit, en mathématiques, à faire le lien entre une information à une autre, etc. l’association entre l’élève et le professionnel est fait de manière ORganisée !

AIDEOR intègre également, dans son équipe, une enseignante de français, laquelle est diplômée, expérimentée et expatriée. Son profil est très complémentaire à l’orthopédagogie et permet aux élèves de vivre une réussite scolaire. En effet, nous combinons les bienfaits de l’orthopédagogie et l’accompagnement en français centré sur les connaissances littéraires, de manière à ce que l’élève vive un succès dans ses examens standardisés de type Baccalauréat international (IB), Brevet, BAC, examens du ministère, etc.

 

Enseignante

Notre enseignante a un diplôme de deuxième cycle en enseignement lui permettant de pratiquer avec les élèves du primaire, du collège et du Lycée. Elle est également certifiée pour accompagner la littérature française du diplôme international (IB).

orthoptiste

Nous travaillons de concert avec une orthoptiste, elle-même expatrée et expérimentée avec la pratique en ligne. Nous vous referons vers elle, au besoin, en facilitant la transition.

Orthophoniste

Nous travaillons de concert avec une orthophoniste spécialisée dans l’expatriation et le bilinguisme. Nous vous referons vers elle, au besoin, en facilitant la transition.

Psychologue

Nous travaillons de concert avec une association de psychologues spécialisée dans l’expatriation. Nous vous referons vers ses membres, au besoin, en facilitant la transition.

Orthopédagogue

L’orthopédagogie est notre spécialité ; la fondatrice étant elle-même orthopédagogue.
Tous les orthopédagogues ont un diplôme en enseignement en adaptation scolaire et sociale, avec ou sans une maitrise en orthopédagogie, ainsi qu’un brevet en Éducation, délivré par le Ministère de l’Éducation du Québec. Être membre de L’Asssociation des Orthopédagogues du Québec est une préférence.

Les orthopédagogues évaluent pour mieux intervenir. Ils sont créatifs et se perfectionnent professionnellement selon les recherches et les formations offertes dans le domaine. Ils suivent le référentiel des compétences de la profession et la progression des apprentissages du système scolaire.

Les orthopédagogues sont expérimentés pour rééduquer. Avec AIDEOR, ils se sont développés des manières efficaces et gagnantes pour se dire  »téléorthopédagogues ».

Eugénie Pettigrew Leydier

Eugénie Pettigrew Leydier

Orthopédagogue, B. Éd. Directrice et Fondatrice d'AIDEOR

Je suis passionnée de l’éducation et j’adore aider. On me décrit comme étant positive, déterminée et ouverte sur le monde.

J’ai été diplômée en 2012, en Enseignement en Adaptation scolaire et Sociale, par l’Université du Québec à Rimouski, Canada.

Depuis, je me réalise professionnellement au travers d’expériences en expatriation depuis 2012 : France, Australie, Paraguay, Philippines, Japon.

Je suis membre active de L’ADOQ : conférencière, j’anime un groupe de co-développement en téléorthopédagogie et je participe au rayonnement de la profession de l’orthopédagogie à l’étranger.

Je travaille de concert avec les Lycées Français à l’étranger et avec Lexibar, un logiciel d’aide en langage écrit.

Je suis également responsable des rétroactions pour la formation de soutien des dys de Cadre 21.

Finalement, je fais partie du réseau d’Expat Pro.

Christina Boily-Lord

Christina Boily-Lord

Orthopédagogue, M. Éd.

 

Je suis une orthopédagogue de la région de Lanaudière et fière de travailler avec les élèves à l’étranger, avec AIDEOR. Je vis à L’Assomption. Je travaille au Centre de services scolaire des Affluents.

J’ai un baccalauréat en adaptation scolaire et sociale, profil secondaire, et une maîtrise en orthopédagogie. J’entame un microprogramme en sciences cognitives du langage.

En tant qu’orthopédagogue, je travaille avec le secteur régulier et le secteur de l’adaptation scolaire. Je travaille depuis quelques années avec les élèves en soutien émotif.

J’aime aider les élèves à actualiser leur potentiel et pallier leurs difficultés ! Au plaisir de travailler avec vous !

 

Mélanie Roy

Mélanie Roy

Orthopédagogue, B. Éd.

Diplômée du baccalauréat en adaptation scolaire et sociale de l’Université du Québec à Rimouski en 2001, Mélanie a plusieurs cordes à son arc.

En plus d’exercer sa profession dans les écoles primaires et secondaires publiques de Rimouski, Mélanie est impliquée dans sa communauté et s’intéresse particulièrement à l’éducation populaire. Elle fait partie du conseil d’administration de l’organisme « Je raccroche », la seule école de rue à l’Est du Québec, et a rédigé un mémoire de maîtrise en Développement régional abordant les impacts psychosociaux des activités éducatives dans un centre de femmes en milieu rural.

Pendant ces 20 dernières années de travail dans le système de l’éducation québécois, Mélanie a développé un intérêt particulier pour les enfants ayant des difficultés langagières. C’est entourée d’orthophonistes compétentes et dévouées qu’elle a pu apprendre à reconnaitre la portée de ces difficultés sur l’ensemble des matières scolaires et qu’elle a su développer des stratégies d’apprentissage pour aider ces enfants. Outre sa profession, Mélanie est aussi mère d’un adolescent de 15 ans.

Natacha Lecompte

Natacha Lecompte

Orthopédagogue, M. Éd.

Orthopédagogue depuis 1991, j’ai un 1er diplôme universitaire en adaptation scolaire et un 2e au niveau des études du 2e cycle universitaire en enseignement du français. J’ai une spécialisation sur les troubles d’apprentissage. Depuis 2006, je me spécialise particulièrement dans les interventions sur le développement des fonctions exécutives et de la gestion des émotions. Je suis actuellement en formation vers un 2e diplôme du 2e cycle universitaire !

Depuis la fin de mes études, j’ai toujours eu un vif intérêt pour l’orthopédagogie. D’ailleurs, je suis toujours en formation continue; comprendre pourquoi un apprenant à de telles difficultés et comment faire pour arriver à développer des apprentissages est très important pour moi et je m’en fais une quête personnelle. Comme chaque apprenant est unique, je m’ajuste à ses besoins, tout en fixant des objectifs réalistes pour qu’il vive des réussite

Olivia Delobel

Olivia Delobel

Enseignante, M. Éd.

Depuis quelques années, je réside en Asie. J’adore faire des recherches sur les cultures et surtout trouver les différences et les similitudes entre elles.

J’enseigne le français en concordance avec le programme du système français, pour les élèves du collège et du lycée. Je suis aussi diplômée pour enseigner le programme de l’IB pour les élèves non francophones qui étudient dans une école internationale.

Durant les cours, j’intègre mes connaissances culturelles et en littérature. Selon moi, enseigner le français de manière décontextualisée n’amènerait les apprenants que jusqu’à une certaine limite ; y ajouter un soupçon de culture leur permet de mieux cerner l’environnement !

Je suis créative dans la préparation de mes leçons et j’adore apprendre de mes élèves. Par expérience, l’interaction est l’une des clés du succès.

Finalement, j’apprécie les cours en ligne pour plusieurs raisons : l’interactivité y est supérieure, la régularité des cours (poursuivre malgré les déplacements) est meilleure, et les élèves sont plus à l’aise (lieu de confort et de confiance, pas de transport, etc.)

À bientôt de travailler avec vous !

Myriam Gagnon

Myriam Gagnon

Orthopédagogue

Diplômée en adaptation scolaire et sociale depuis 2009, Myriam intervient auprès des jeunes (entre 3 et 25 ans) en difficulté d’apprentissage à l’individuel ou en petits groupes, et ce, autant pour les élèves du primaire, du secondaire et ceux du collégial. Les interventions en orthopédagogie sont personnalisées aux besoins de chacun et orientés majoritairement vers les élèves qui ont un trouble déficitaire de l’attention, avec ou sans hyperactivité. 

Elle est également bilingue (français et anglais) et se sert de cet atout avec les élèves en situation plurilingue accompagnés par AIDEOR.

8

Témoignage

« J’enseigne le français depuis plus de 9 ans et je n’ai eu qu’une expérience, non concluante, avec une plateforme. La raison est simple : vous êtes un prof parmi d’autres et souvent, vous vous retrouvez connecté avec des élèves qui ne correspondent pas à votre spécialisation.

Alors, pourquoi je me suis lancée avec AIDEOR ? C’est simple, la fondatrice est en permanence présente et assure la bonne connexion enseignant – élève ; elle connait chacun de ses professeurs et grâce à un formulaire très détaillé, rempli par les parents, elle peut immédiatement mettre en relation le futur étudiant avec le bon intervenant.

De plus, AIDEOR possède différentes orientations en fonction du profil de l’élève, ce qui fait que mes expériences dans le coaching pour adolescents sont aussi importantes que mes capacités d’enseignant du français. On lie l’enseignement au suivi et à l’orientation de l’apprenant.

Également, en cas de doute sur un élève atypique, on peut travailler en collaboration avec des spécialistes, des orthopédagogues, etc. ce qui fait que l’on peut détecter rapidement si cet élève a juste des lacunes en français ou un problème plus complexe qui le freine dans son apprentissage et sa progression.

Enfin, je ressens une satisfaction au niveau du suivi des élèves sur le long terme ; je n’ai plus à m’inquiéter des départs imprévus, des déménagements ou des vacances à rallonge. En effet, grâce à l’enseignement en ligne, je peux vraiment m’investir sur des programmes étudiant- prof à long terme, ce qui est rassurant quand on a pour objectifs des examens IB ou bac français.

Pour moi, AIDEOR c’est la solution parfaite pour le côté gestion du temps et gestion administrative tout en restant une plateforme humaine où je peux joindre Eugénie, la fondatrice, en cas de doute. »

Olivia, enseignante de français.

Joindre l’équipe en or d’AIDEOR

Notre mission et nos valeurs vous correspondent ?

Bien que la téléorthopédagogie existait, avec AIDEOR, avant la pandémie, cette nouvelle manière d’intervenir se positionne dans son plein essOR.

Nous sommes toujours heureux de recevoir les candidatures des professionnels qui souhaitent aider à ORner les apprentissages de ces élèves en plein développement.

Remplissez le formulaire en ligne pour que nous puissions vous connaitre et vous contacter.

fr_FRFrançais