Parcours atypiques et réussites épiques !

Épisode 1
Dans ce podcast, Eugénie, orthopédagogue et fondatrice d’AIDEOR et Maxence, fondateur de Culturedys, mettent en valeur des parcours scolaires atypiques pour mieux comprendre le vécu des élèves et de leur famille puis surtout pour montrer que, même avec des difficultés ou des troubles d’apprentissage, c’est possible de réussir ! Bonne écoute !
Épisode 2
Votre enfant se sent stigmatisé lorsqu’il sort son ordinateur en classe ? Votre jeune sent que son trouble d’apprentissage est un frein ? Écoutez Florent, ce modèle de vie inspirant ; un adulte de 46 ans qui a vécu avec un parcours scolaire douloureux, aux prises de ses difficultés qui n’étaient pas repérées, et qui a maintenant créé son entreprise et obtenu un doctorat.Pour tous les parents inquiets et les enfants qui se posent des questions sur la réussite de leur parcours scolaire, venez vous ressourcer avec cet élan de fraicheur. Vous y gagnerez des idées à mettre en place, des manière de voir la vie et surtout, vous vous retrouverez dans ses mots.
Épisode 3

Dans cet épisode de podcast, Julie répond au micro d’Eugénie, fondatrice d’Aideor. Mère de deux enfants, habitant actuellement à Dubaï, Julie a co-créé, avec une collègue en France, le programme « Je suis bien à l’école » pour développer des compétences psychomotrices des élèves au sein des écoles françaises. Son ambition demeure d’introduire le même programme à Dubaï, après l’avoir introduit à Singapour. Julie parle de son parcours de vie et de sa mission en tant qu’assistante de vie scolaire ainsi que de la psychopédagogie.

Ayant souffert elle-même de difficultés d’apprentissage en écriture, elle sait mieux que quiconque ce que les jugements negatifs peuvent faire dans la vie des apprenants. C’est ce qui nourrit sa motivation et son implication dans l’amélioration du système éduatif actuel. Bienveillance et bien-être, c’est ce que l’école doit apporter à l’enfant, dit-elle.

Elle nous parle de l’importance du soutien des parents et de la détermination à progresser de l’élève : des atouts nécessaires pour le progrès, sans oublier le développement de son point fort pour le maintien de la confiance en soi.

Suivez cet épisode pour en apprendre encore davantage sur la vie et sur le parcours de Julie, une femme qui réussit sa vie même avec un trouble dys et qui lutte pour l’amélioration des conditions d’apprentissage de tous les enfants.

Épisode 4

Dans ce nouvel épisode de Podcast, nous allons mettre en valeur le parcours scolaire atypique d’Éléonore pour mieux comprendre le vécu des élèves qui vivent des difficultés et celui de leur famille. Nous allons surtout voir que, même avec un trouble, c’est possible de réussir.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore Eugénie, elle est Franco-Canadienne, orthopédagogue formée à l’université du Québec en enseignement en adaptation scolaire. Elle travaille depuis 2012 avec des élèves francophones qui vivent à l’étranger. Depuis 2018, elle pratique comme orthopédagogue, avec Aideor, pour faire voyager les pratiques de la téléorthopédagogie à travers le monde.

Eugénie a reçu au micro Eléonore Samson, une Québécoise de 20 ans, étudiante en sciences humaines. Elle nous parle de son parcours scolaire qui a été bien mouvementé, à cause des difficultés qu’elle avait.

Eléonore est arrivée à l’école primaire comme un vrai torrent de feu. Elle a été vue comme étant ”hyperactive”, toujours en train de bouger. Le fait de rester assise en classe lors des apprentissages semblait être une vraie torture pour elle.
Elle s’ennuyait pendant les cours et ne comprenait vraiment pas l’utilité d’aller à l’école. Elle n’avait aucune motivation à travailler.
Elle avait d’énormes difficultés à se concentrer. Par contre, elle avait une passion : la danse.

Inquiets, les parents d’Eléonore ont cherché à comprendre ce que leur enfant avait. Le premier diagnostic a révélé qu’elle souffrait d’un TDAH. Elle a été mise immédiatement sous médication.
La prise du médicament et ce diagnostic n’ont rien eu de magique, chez Éléonore.
Elle a connu son premier échec scolaire au primaire en doublant une classe. Cela l’a beaucoup affectée et personne ne pouvait comprendre sa douleur d’avoir échoué.

Les impacts positifs quasi absents, Éléonore a fait d’autres évaluations. Après un deuxième diagnostic, le verdict était qu’elle souffrait d’un autre trouble : l’anxiété de performance. En effet, c’est un trouble qui a des symptômes similaires au TDAH, notamment, la distraction et l’impulsivité.
Au secondaire, grâce à ses nouvelles amies, très appliquées en classe, elle a décidé de se mettre au travail avec plus de sérieux et de s’investir à fond jusqu’à obtenir la première place, dans tout, et toujours. Mais elle n’était pas heureuse pour autant. Elle avait ce sentiment d’insatisfaction permanent, elle voulait toujours encore plus. Elle s’est rendue loin dans sa conquête de la performance, jusqu’au trouble alimentaire.

Elle a eu plusieurs types de soutien pour l’aider à surmonter ses difficultés quotidiennes. Le climat familial devait également être restauré.

Qu’est-ce qu’elle souhaite particulièrement aujourd’hui, en nous partageant son parcours ? Informer, prévenir et partager ses stratégies.
Éléonore insiste sur le fait de s’imposer des pauses et de s’accorder des périodes d’imprévus.
Elle mets l’accent sur l’importance de maintenir un équilibre : varier les activités avec la famille, dans le sport, et surtout éviter de faire qu’une seule chose.
Elle confirme qu’avoir une passion et la pratiquer est essentiel.

L’anxiété de performance est difficile à observer, parce qu’on a l’impression d’être devant un enfant qui veut bien faire, en voulant exceller dans ses apprentissages, selon Eléonore. Mais là où ça devient inquiétant, c’est lorsque l’élève en fait une obsession. Par exemple, il ne fait que poser des questions sur ses notes et n’est jamais satisfait de ses performances.

Écoutez le podcast et vous allez mieux comprendre ce qu’est l’anxiété de performance et comment elle se présente au travers du parcours scolaire.

Éléonore a pu surmonter ses difficultés et elle réussit aujourd’hui dans ses apprentissages. Elle est étudiante, avec un bel avenir devant elle, car elle applique les stratégies qui lui permettent de palier son trouble.

Suivez notre podcast pour connaitre des conseils qui ont fait leur preuves. Bonne écoute!

Consultez notre site internet : http://www.aideor.com pour vos interrogations.