Orthopédagogue, téléorthopédagogue, Eugénie Pettigrew Leydier, formatrice en téléorthopédagogie, LADOQ, Lauréate Trophée des Français à l'étranger

Un service pour les francophones expatriés

Eugénie a une formation universitaire pour pratiquer l’orthopédagogie et croit au potentiel de cette profession. Avec de nombreuses expériences positives et ayant vu des retombées fructueuses dans la scolarité de plusieurs élèves, Eugénie souhaite implanter les bénéfices de l’orthopédagogie dans le système scolaire français.

Habitant à l’étranger depuis 2012, Eugénie connait les bons côtés et les difficultés de l’expatriation. Elle fonde AIDEOR pour exporter l’orthopédagogie ; pour partager cette profession avec les élèves francophones qui habitent à l’étranger.

Son moyen ? Développer la téléorthopédagogie, c’est à dire l’orthopédagogie à distance, par le biais des outils technologiques! 

Les avantages de la téléorthopédagogie avec AIDEOR

Répendre l'orthopédagogie ailleurs

L’orthopédagogie est née au Québec et est très peu pratiquée dans d’autres pays. La formation universitaire permet aux orthopédagogues formées au Québec de pratiquer avec une compétence pointue et proche des recherches. Avec la téléorthopédagogie, l’orthopédagogie peut être pratiquée avec des élèves qui sont ailleurs, pas seulement avec ceux du Québec.

Est-ce que l'orthopédagogue suit un programme particulier ?

L’orthopédagogue suit le référenciel des compétences de L’ADOQ, c’est-à-dire que la profession porte des concepts et des techniques d’intervention spécifiques. 

Pour quelles difficultés l'orthopédagogue aide ?

L’orthopédagogue intervient en français (lecture et écriture) et en mathématique, que ce soit pour la compréhension des consignes, des concepts, etc. L’orthopédagogie est un suivi régulier et à plus ou moins long terme, selon les besoins. Elle est pratiquée avec des élèves entre 6 ans et 21 ans. 

Est-ce que l'orthopédagogue fait des bilans ?

Oui, l’orthopédagogue fait un bilan orthopédagogique, permettant :
– d’identifier les processus et les habiletés déficitaires sur lesquels intervenir; 
– de mesurer la sévérité des difficultés rencontrées;
– de déterminer les composantes du plan d’action (intervention corrective et aménagements)

Est-ce que l'orthopédagogue a sa place dans le soutien pédagogique ?

Bien sûr, l’orthopédagogue agit en première position au Québec en ce qui concerne le dépistage des troubles d’apprentissage. L’orthopédagogue collabore avec l’équipe-école, les parents et les spécialistes de la santé au besoin (orthophoniste, neuropsychologues, etc.)

Trouver de l'aide professionnelle même en expatriation

Aider à faire les devoirs, plusieurs peut le faire ! En expatriation, trouver une ressource professionnelle, compétente, qualifiée, durable et francophone peut être un défi. Avec la téléorthopédagogie, la solution est trouvée !

Dans quelle pièce est-ce préférable d'avoir une session en téléorthopédagogie ?

Chaque famille est différente, mais en général, pour les élèves du primaire, c’est préférable dans une salle commune (salon ou cuisine) et pour les adolscents, ils sont plus à l’aise dans leur chambre.

Dans mon pays d'expatriation, mon enfant fait l'école à la maison. Pouvez-vous aider ?

Bien sur ! Nous accompagnons des élèves qui font le CNED : aide à l’organisation et à l’échéancier, compréhension de certaines notions, etc. 

Mon enfant est francophone, mais étudie dans un autre système scolaire dans le pays où nous habitons, pouvez-vous l'accompagner en français ?

Oui, notre expertise est justement ici : offrir un service en orthopédagogie en français à des élèves qui sont domiciliés ailleurs. Nous nous adaptons ! 

Connaissance des systèmes scolaires français et québécois

Eugénie forme son équipe aux programmes du système scolaire français et à la culture française. La vision de l’éducation de l’école québécoise et la manière d’intervnir est préservée pour un accompagnement alternatif et avancée.

Est-ce que l'orthopédagogue connait le programme de l'Éducation nationale ?

Les orthopédagogues travaillent de concert avec la progression des apprentissages. Les orthopédagogues utilisent des techniques spécifiques pour permettre aux élèves de comprendre à leur manière et à leur rytme, selon les notions à voir au programme.

Est-ce qu'AIDEOR est en lien avec l'école de mon enfant ?

Si les parents souhaitent que nous soyons en communication, nous collaborons avec les différents intervenants, en anglais et en français.

L’ére de la technologie, au bénéfice des élèves

Les élèves grandissent dans une ère où les appareils digitaux sont omniprésents. La nouvelle génération prend plaisir aux activités présentées à l’écran. Bien sûr, une utilisation trop fréquente de l’écran serait néfaste, selon les recherches. Il y a ici une importance d’éduquer les jeunes à l’utilisation à bon escient des outils technologiques.

Est-ce que la téléorthopédagogie est aussi efficace que l'orthopédagogie ?

Oui, les orthopédagogues qui preatiquent en ligne ont une expertise avec la rééducation par le biais des outils technologiques. Les élèves progressent autant, même plus dans certains cas.

Mon enfant a des difficultés attentionnelles, est-ce que la téléorthopédagogie est possible ?

Oui, tout à fait. L’orthopédagogue sait capter l’attention de l’élève et lui faire développer des stratégies pour améliorer sa capacité attentionnelle. Les activités sont variées, dynamiques et courtes pour permettre un bon niveau de concentration. 

Mon enfant est peu autonome, pourra-t-il réussir un suivi en ligne ?

Au début, l’apprenant peut avoir besoin de l’aide de ses parents. Très rapidement, il saura comment se déplacer à l’écran.

Comment intervenir en ligne de manière efficace ?

Les orthopédagogues qui pratiquent la téléorthopédagogie avec AIDEOR se munissent d’outils technologiques variés ; un deuxième écran,  des logiciels interactifs en ligne, une caméra pour la brancher à l’ordinateur et pouvoir manipuler du contenu, savoir partager le contrôle de l’écran pour faire participer l’élève, etc.

Est-ce qu'il est préférable d'utiliser une tablette ou un ordinateur ?

L’ordinateur est préférable, mais certains élèves utilisent la tablette. L’écran d’un téléphone est trop petit pour permettre une intervention de qualité. 

Doit-on utiliser un logiciel particulier ?

Non. Certains élèves utilisent un logiciel d’aide en lecture-écriture tel que Lexibar. 

Pour les rencontres, nous utilisons la plateforme Zoom

Orthopédagogue, téléorthopédagogue, Eugénie Pettigrew Leydier, formatrice en téléorthopédagogie, LADOQ, Lauréate Trophée des Français à l'étranger, AIDEOR
signes précurseurs difficultés scolaires, prévention, prévenir, retard scolaire, trouble d'apprentissage, soutien pédagogique, bilan orthopédagogique

Vous vous posez
des questions ?

 Tout d’abord, félicitations ! C’est parfois difficile de faire des observations, entre le travail, les activités, bref avec la routine ! Il peut aussi être difficile d’accepter que notre enfant vive certaines difficultés. 

Vous êtes sur la bonne voie, en  vous écoutant et en cherchant des solutions. Il y en a, c’est garanti !

Pour plus  d’informations, afin de confirmer ou non votre ressenti, vous pouvez visiter la page des signes pour faire appel à l’orthopédagogue.