FAQ | AIDEOR

Foire aux Questions

L’orthopédagogie est une profession qui existe depuis les années 1960 au Québec et qui relève du domaine de l’éducation (formation universitaire). Elle a pour expertise l’adaptation scolaire et sociale. Ainsi, l’orthopédagogue développe son savoir professionnel, utilise les données probantes au travers de sa pratique, pose des actions réfléchies en fonction des besoins des élèves et suit le référentiel de compétences professionnelles propres à l’orthopédagogie (L’ADOQ). Concrêtement, l’orthopédagogue intervient en amont des difficultés scolaires (prévention et dépistage) et en aval, lorsque les difficultés sont importantes ou que les élèves présentent des troubles d’apprentissage (rééducation en lecture, en écriture et en mathématique, utilisation de stratégies et d’outils compensatoires). L’orthopédagogue évalue les progrès des élèves en continu (les acquis et les besoins qui résistent aux interventions) afin de dresser l’évolution de l’atteinte des objectifs et d’émettre des recommandations. La collaboration et la communication avec les enseignants, les parents et les autres intervenants (orthophoniste, neuropsychologue, etc.) sont essentielles. Finalement, les compétences pointues de l’orthopédagogue sont très souvent croisées dans des activités ludiques pour mieux accéder aux capacités des élèves. La motivation intrinsèque, l’engagement et la participation active sont sollicités, pour bénéficier des impacts positifs des pratiques d’enseignement et d’apprentissage efficaces de l’orthopédagogue.

L’orthopédagogue suit le référentiel des compétences de L’ADOQ, c’est-à-dire que la profession porte sur des concepts et des techniques d’intervention spécifiques. Les moyens sont variés en fonction des besoins et des intérets de l’enfant. RIEN n’est généralisé. TOUT est ADAPTÉ, c’est ici notre expertise !

En prévention ou en réponse, lorsque les parents ou les enseignants repèrent des difficultés d’apprentissage. L’orthopédagogue intervient en lecture, en écriture et en mathématique, que ce soit pour la compréhension des consignes ou dans l’acquisition de concepts. L’orthopédagogie est un suivi régulier et à plus ou moins long terme, selon le rythme d’apprentissage de l’apprenant. Elle est pratiquée avec des élèves entre 6 et 21 ans, qui ont différents profils (avec ou sans diagnostic de trouble d’apprentissage).

Oui. Il s’agit d’un bilan dont l’objectif est de cerner les capacités et les limites de l’élève dans ses apprentissages en lecture, en écriture et en mathématique. Également, il prend en compte les stratégies et les processus cognitifs reliés à ces apprentissages dans le but de planifier la rééducation (moyens pour atteindre l’objectif) en fonction des besoins clairement identifiés. Finalement, le bilan orthopédagogique comprend des recommandations afin que l’élève soit placé dans les meilleures conditions de réussite.

Le bilan orthopédagogique apporte une vision globale (une photo) des apprentissages de l’apprenant. Ainsi, vous aurez une meilleure idée : 1. de la sévérité des difficultés (déterminer les sous-composantes précises et essentielles à aux compétences de lecture, d’écriture et de mathématique) 2. de l’origine des difficultés (rassurer et mettre des mots sur les difficultés vécues, lesquelles semblent passagères ou lesquelles ressemblent à un trouble d’apprentissage) 3. du plan d’action pour aider l’apprenant (dresser des recommandations)

La téléorthopédagogie apporte une grande liberté : 1) L’élève vit moins d’absentéisme scolaire, car il peut faire ses interventions directement de l’école, en ligne, sur ses temps libres (entente avec l’école). Dans ce cas, l’intervention est encore plus bénéfique, car il ne s’agit pas d’ajouter un temps d’intervention après l’école. De plus, l’élève a tout son matériel à sa portée. 2) Les parents n’ont plus de déplacement à faire pour assurer l’intervention de leur enfant. Parfois, le temps de transport est long et les parents doivent quitter le bureau plus tôt. 3) Peu importe votre lieu de résidence, nous intervenons avec des élèves francophones qui sont partout à l’international ! Que vous soyez en vacances ou que vous déménagiez, nous maintenons notre relation de confiance avec l’élève.

Oui, les recherches montrent que l’intervention en ligne est aussi efficace qu’en présence. Nos orthopédagogues sont choisis pour leurs compétences et ont développé une expertise dans la rééducation par le biais des outils technologiques. Les élèves tirent tous les bénéfices du distanciel !

Oui, tout à fait. Nos orthopédagogues savent capter l’attention de l’élève et lui faire développer des stratégies pour améliorer sa capacité attentionnelle. Les activités sont variées, dynamiques et courtes pour permettre un bon niveau de concentration. Faites-en l’essai ! Nos élèves ne voient pas le temps passer !

Au début, l’apprenant peut avoir besoin de l’aide de ses parents, selon son âge et ses expériences. Très rapidement, il saura comment utiliser manipuler seul l’outil informatique.

Nos orthopédagogues rédigent un plan de rééducation pour cibler des moyens réfléchis en vue de l’atteinte d’objectifs particuliers, en fonction des besoins de l’élève. Ils se munissent d’outils technologiques variés ; un deuxième écran, des logiciels interactifs en ligne, des jeux, une caméra branchée à l’ordinateur pour la manipulation du contenu, etc. L’interaction et la participation active de l’élève sont essentielles et une rétroaction immédiate est offerte par l’orthopédagogue.

L’ordinateur est préférable, que ce soit un ordinateur Windows ou MAC. L’ordinateur ”surface” est intéressant, pour sa puissance et sa flexibilité (deux utilisations différentes). Certains élèves aiment le côté ludique de l’Ipad et sa facilité de transport. Néanmoins, la qualité de l’intervention sera la même ; c’est à l’élève d’e^tre le plus confortable avec ses outils. Nos orthopédagogues s’adaptent à l’élève.

Pour les rencontres, nous avons le choix de nous connecter directement via le portail ou d’utiliiser la plateforme Zoom. L’avantage de notre portail est que les rencontres sont enregistrées pour que l’élève puisse les réécouter. L’avantage de zoom est que l’élève puisse prendre le contrôle de l’écran de l’orthopédgogue.

Oui. Nous intervenons sur l’utilisation efficace des fonctions du logiciel Lexibar. L’apprentissage peut se faire en individuel ou en petit-groupe.

Chaque famille a sa particularité, mais en général, pour les élèves du primaire, c’est préférable dans une salle commune (salon ou cuisine). Pour les adolescents, ils sont plus à l’aise dans leur chambre.

Bien sûr ! Nos orthopédagogues interviennent avec des élèves qui font le CNED par exemple. Nous nous adoptons à votre situation.

Oui, nos orthopédagogues connaissent le programme de l’école québécoise et le bulletin officiel du système scolaire français. Nous utilisons des techniques spécifiques pour permettre à nos élèves qui comprennent différement, de palier les difficultés pour répondre aux attentes de la classe. Ainsi, ils apprennent à leur rythme et dans le plaisir, selon les notions à voir au programme, tout en prenant en compte leurs acquis, leurs capacités, leurs intérets, leurs limites et leurs besoins,

Oui, nous collaborons déjà avec certaines écoles, selon les besoins et les demandes des parents. La collaboration entre orthopédagogue et enseignant apporte des impacts très positifs pour les progrès de l’enfant. Sachez que les écoles peuvent s’abonner pour recevoir nos services. Faites passer le mot !

Besoin de plus d'informations

Eugénie, formée à l’université au Québec comme orthopédagogue, d’origine française et expatriée depuis plus de 10 ans, saura vous écouter et trouvera des solutions ”sur mesure” avec vous, en fonction de votre situation et de vos besoins. Que vous soyez un parent, un enseignant, un orthopédagogue ou un proviseur, contactez-nous pour que nous avancions ensemble au bénéfice de l’atteinte du plein potentiel de tous les enfants.